Amour(s) à Clignancourt : Le fantôme

Dans le deuxième épisode des histoires d’amour à Clignancourt réalisés par Sarah Lefevre et Léa Minod on découvre des expressions assez singulières : Ghoster quelqu’un / se faire ghoster par quelqu’un. Ca nous est tous arrivé.

Pour écouter l’épisode 1 c’est ici.

 

4lefantome

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s